saintdie

26.09.2014

Un HLM de bois et de paille !

Une résidence HLM de huit étages, conçue en bois et en paille, a été inaugurée dans les Vosges, à Saint Dié. Il s’agit d’un projet inédit puisque ces matériaux étaient jusqu’alors réservés à des constructions de trois à quatre étages au maximum ! La résidence Jules-Ferry offre ainsi 26 logements de type 3 et 4 en location. Avec ses huit étages, cet immeuble est le plus haut jamais construit dans ces matériaux en France. Le chantier a pu se dérouler rapidement grâce à un système de préfabrication de 700 caissons en bois, dans lesquels les bottes de paille agricole sont hermétiquement enfermées, caissons qui ont été empilés pour constituer les façades. Les parois, épaisses de 40 centimètres, coûtent en effet à peine plus cher qu’un mur isolé en polystyrène et enduit, et bien moins cher que d’autres solutions d’isolation à base de fibres. Les charges de chauffage sont en outre «extrêmement réduites» grâce aux performances énergétiques du mix. bois-paille de l’immeuble. Plus de 3 000 maisons valorisant la paille comme isolant existent actuellement en France. Il se construit quelque 500 nouveaux bâtiments de ce type par an aujourd’hui, et ceci est l’oeuvre d’une filière forte de plus de 150 artisans, architectes, bureaux d’étude et PME qui se sont spécialisés dans ce type de construction. Si ce procédé bois-paille n’est pas nouveau en France, il n’a réellement pris son essor que très récemment, après des premiers tests réalisés en 2004, qui ont permis ensuite la construction de bâtiments recevant du public dès 2006. Un symbole achevé de la bio-économie et de son don d’ubiquité !