ACDV2

23.12.2014

L’industrie chimique « du végétal » monte en puissance

Par leur engagement de longue date, notamment depuis la création d’AGRICE en 1994, les acteurs de l’agro-industrie ont largement contribué à bâtir et dynamiser une véritable filière de la chimie du végétal en France. Au départ attentistes, les groupes chimiques traditionnels montrent désormais un intérêt croissant pour ce domaine. L’année 2014 a ainsi commencé à vive allure pour les acteurs de la chimie bio-sourcée. Dès le 13 janvier, le Ministre chargé de l’industrie posait la première pierre du centre d’industrialisation de l’Institut pour la transition énergétique PIVERT qui avait été sélectionné dans le cadre du Programme des Investissements d’Avenir en 2011. L’objectif de cet institut sans équivalent est d’amener sur le marché de nouveaux produits chimiques issus de matières premières agricoles oléagineuses. Parmi les principaux porteurs de l’institut Pivert, on retrouve notamment le groupe coopératif Sofiprotéol qui vient de fêter ses trente ans, mais aussi, on doit le souligner, quelques industriels de la chimie comme Chimex (groupe L’Oréal), Clariant, PCAS et Solvay. Et l’engagement des chimistes dans la bio-économie ne s’arrête pas là. Il n’a jamais été plus dynamique…