Logo_Michelin

23.12.2014

En toute discrétion, le CLUB des Bio-économistes vous recommande…

Michelin s’est allié avec l’Institut français du pétrole (et des énergies nouvelles…) et avec le groupe sucrier français TEREOS pour produire du butadiène grâce à l’utilisation de ressources végétales agricoles. Va-t-on vers un nouveau caoutchouc ? Baptisé Butterfly et doté de 52 M€, ce programme d’innovation doit conforter la place de leader qu’occupe Michelin et doit permettre d’anticiper une pénurie possible de butadiène tout en réduisant la dépendance aux cours de pétrole. TEREOS sécurisera sur le long terme l’approvisionnement en biomasse du projet à échelle industrielle.